Romain FERRARI
Directeur Général de Ferrari SA

Le 08/01/2013

Romain FERRARI Romain Ferrari, vous êtes Directeur Général de Ferrari SA (600 collaborateurs 150 Millions € CA.), vous serez notre invité lors des Rendez-vous de la RSE et de ses innovations du 14 février. Dans cet ITW, vous revenez sur votre intérêt à la RSE, le rôle de la fondation 2019 que vous avez créée, les réflexions sur l'éco conception qui vous a permis de diversifier votre activité et ce que vous viendrez nous dire le 14 février...

Romain Ferrari, depuis quand vous êtes vous intéressé à la RSE dans votre entreprise et pourquoi ?

Notre économie est CONCURENTIELLE. Pour survivre il faut être singulier !
Pour être singulier, on peut travailler sur la Qualité produit,
l'Innovation produit, l'Innovation conceptuelle et... l'innovation de SENS : c'est le territoire de la RSE !

  • Donner du SENS : Biosphère / Société / Economie dans cet « ordre systémique ».
  • Donner du SUCCES : Singularité concurrentielle qui fait remporter de plus en plus de « marchés » orientés vers les achats "responsables".
  • Assurer L'EFFICIENCE et la RESILIENCE de l'organisme (l'entreprise) : en interne (collaborateurs), en externe (parties prenantes : riverains, représentants de la société civile, ONGs, clients-fournisseurs, actionnaires, financiers).

 

Grâce à vos réflexions sur l'Eco conception, vous avez diversifié votre activité, expliquez nous ?

Notre activité de recyclage permet de diminuer l'empreinte environnementale de nos produits traditionnels, tout en nous permettant de diversifier notre offre produit : ceux issus du recyclage.
Notre unité de préparation avant recyclage, nous offre la possibilité de gérer une activité interne à intensité d'emploi variable. Cette activité nous permet d'absorber des variations de charge de nos activites de production "traditionnelles" en limitant le recours à du chômage partiel par exemple : c'est un "poumon" d'emploi interne, ce qui manque cruellement dans les activités "modernes" à flux tendu.

Vous avez crée la fondation 2019, quel est son rôle ?

Partant du constat partagé que les prix des biens et des services ne reflètent pas les vrais coûts écologiques et sociaux et que cette disjonction entraîne de profonds déséquilibres dans les systèmes économiques et ne permet pas une projection dans un futur viable, j'ai créé cette structure de recherche en septembre 2011. Ainsi, Fondation 2019 a pour mission de recenser, développer et éprouver des outils de transcription économique des impacts environnementaux et sociaux consécutifs pour leur intégration future dans certains processus économiques choisis avec prudence. Ces outils de monétarisation pourraient en effet être introduits plus tard dans les comptabilités privées et publiques afin de renforcer la transparence effective des comptes, modifier les régimes fiscaux ou s'intégrer dans les processus de notation.

Enfin vous serez notre invité lors de la plénière du 14 février, de quoi allez vous nous parler ?

La Transition Sociale et Environnementale (TSE) constitue la clé du redressement économique de nos activités ; c'est le territoire privilégié d'innovation et de progrès du XXIe siècle pour les entreprises. Il n'y aura pas « d'après crise » sans une profonde transition environnementale et sociale des activités économiques.

 

Pour vous inscrire aux RDV de la RSE du 14 février 2013, cliquez ICI

News Régionales & Nationales

11/11/2019
La zone historique des Paluds, locomotive économique de l’Est marseillais est en train de changer de visage. La..
11/11/2019
Saint-Denis, le 7 novembre 2019 - Expérimentation de labels RSE sectoriels par France Stratégie, Loi Pacte et..
20/11/2018
Les Trophées RSE Provence-Alpes-Côte d'Azur sont soutenus par des partenaires régionaux engagés..



Agenda du mois

Aucun événement actuellement.



NEWSLETTER : recevez toutes les infos de la RSE