Olivier CROUZET
Directeur pédagogique école 42 créée par Xavier Niel

Le 15/03/2018

Olivier CROUZET

Une école qui rassemble 2700 étudiants en France, 10000 étudiants aux Etats Unis, sans profs, sans cours.. ! Découvrez dans cette interview d'Olivier Crouzet, directeur pédagogique de Ecole 42, l'ambition de cette école que préside Xavier Niel, à qui l'école est réservée, comment elle fonctionne, et venez le 10 avril prochain à Marseille pour en savoir plus....

Ecole 42, en chiffre et créée par qui ?

L'établissement a été́ fondé par Florian Bucher, Xavier Niel, Nicolas Sadirac et Kwame Yamgnane en 2013 alors que l'industrie du numérique est en plein manque de développeurs informatiques en France.
42 Paris accueille 2700 étudiants qui se forment chaque jour pour devenir les meilleurs développeurs de demain, et 42 Silicon Valley accueillera jusqu'à 10000 étudiants dans 5 ans.
Nous avons également parmi nos effectifs des étudiants internationaux en provenance du monde entier : Amérique (Etats-Unis, Mexique, Bolivie, Equateur, Brésil...), Asie (Singapour, Chine, Japon), Moyen-Orient (Israël), Europe (Belgique, Suisse, Italie, Suède...), Afrique (Maroc, Sénégal, Afrique du Sud...) entre autres.
Ecole 42, c'est 3 grands plateaux avec 1000 machines avec accès libre 7 jours sur 7.

Quelle est l'ambition de l'école ?

La France est encore la 6ème puissance économique mondiale, mais seulement la 19ème pour l'économique numérique (source : BCG). Quand elle retrouvera sa place légitime au rang des puissances numériques, le problème du chômage en France sera résolu.

Dans un monde ouvert, où l'emploi migre en fonction de la disponibilité des talents, il est vital pour un pays de former ses jeunes aux métiers d'avenir. Sans aucun doute possible, ces métiers sont en grande partie les métiers « du numérique ».

La croissance économique future de la France est précisément liée à la capacité d'innovation et de transformation digitale de nos entreprises. Le manque de développeurs compétents retarde ces projets de transformation, eux-mêmes sources d'autres emplois.

Alors comment recruter des talents, comment trouver les développeurs dont nous avons besoin pour concevoir les logiciels qui vont nous permettre de créer des produits innovants.

Aujourd'hui, le système français ne marche pas. Il est coincé entre d'une part l'université, qui propose une formation pas toujours adaptée aux besoins des entreprises mais qui est gratuite et accessible au plus grand nombre, et d'autre part les écoles privées, chères, dont la formation est assez qualitative mais laisse sur le côté de la route le plus grand nombre de talents.

On peut être en échec scolaire et pourtant correspondre à ce qui est un génie en informatique. On peut ne pas avoir le bac et pourtant devenir le développeur le plus brillant de sa génération.
Il fallait changer les choses, envisager un mode de formation différent et abandonner la structure classique de l'enseignement tel qu'il est fait en France, inadapté à la formation des talents dont nous avons besoin.

Modifier le système, c'est d'abord apporter une formation différente qui ne repose plus sur les choses

Pourquoi 42 ? (d'apres Wikipédia)

La grande question sur la vie, l'univers et le reste (en anglais : The Ultimate Question of Life, the Universe and Everything) est - dans l'œuvre de science-fiction de Douglas Adams Le Guide du voyageur galactique - la question ultime sur le sens de la vie. Une réponse est proposée : le nombre 42, mais le problème est que personne n'a jamais su la question précise. Dans l'histoire, la réponse est cherchée par le super-ordinateur Pensées Profondes (Deep Thought en version originale et Grand Computer Un dans les anciennes éditions). Cependant, celui-ci n'était pas assez puissant pour fournir la question ultime après avoir calculé la réponse durant 7,5 millions d'années. La réponse de Pensées Profondes embarque les protagonistes dans une quête pour découvrir la question qui y correspondant.La plaisanterie fut réimprimée dans Le Dernier Restaurant avant la fin du monde. Dans La Vie, l'Univers et le Reste, Arthur rencontre Prak, qui, grâce à une importante overdose d'un sérum de vérité particulièrement efficace, a acquis la connaissance de la vérité. Prak confirme que 42 est effectivement la réponse ultime à la grande question sur la vie, l'univers et le reste, mais révèle qu'il est impossible que la question et la réponse ultime soient à la fois connues pour le même Univers (une sorte de moyen de garder la clé loin de la serrure). Cette interprétation de l'impossibilité de découvrir la question ultime renvoie sans doute au théorème d'incomplétude de Gödel ou au principe d'incertitude d'Heisenberg.

On demanda souvent à Douglas Adams pendant sa carrière pourquoi il avait choisi le nombre 42. Adams dit qu'après avoir décidé que ce devrait être un nombre, il essaya de penser à ce que devrait être un « nombre ordinaire ». Il élimina les non-entiers, puis il se souvint avoir travaillé comme « emprunteur d'accessoires » pour John Cleese dans ses vidéos de Video Arts. Cleese avait besoin d'un nombre amusant qui servirait de chute à un long sketch le mettant en scène (dans le rôle d'un caissier de banque) avec Tim Brooke-Taylor (dans le rôle d'un client). Adams pensait que le nombre que Cleese avait trouvé était 42 et décida de l'utiliser.

Plusieurs tentatives de fans de retrouver cette vidéo ont été vaines, et il est possible qu'elle n'ait jamais été publiée ou qu'elle ait été effacée depuis.
Douglas Adams, selon certains philosophes, ne cherchait qu'à démontrer que l'être humain se pose bien trop de questions, auxquelles il n'y aura évidemment jamais aucune réponse.

Qui peut rentrer dans école 42 ?

Notre volonté est de supprimer la barrière financière et d'accepter à la fois tout le monde accessible aux 18-30 ans, avec ou sans diplôme, et de faire une école entièrement gratuite.
Nous avons donc envie de vous dire quelque chose de très simple : à ceux qui veulent un beau métier, à ceux qui veulent nous aider à créer la France de demain et à créer les entreprises innovantes de demain, rejoignez-nous. Venez chez 42. On vous attend.

On va bien plus loin avec 42 que la simple création d'une école. C'est une voie d'accès à une nouvelle structure de société dans laquelle il n'y a plus d'exclus.

Le numérique va nous permettre d'intégrer tous les profils. C'est souvent parmi les jeunes qui ne sont pas reconnus par le système actuel (les « ascolaires ») que l'on trouve les talents les plus importants.
Aujourd'hui les qualités pour réussir dans le monde du numérique sont différentes de celles validées par le système scolaire traditionnel.

Comment ça marche ?

Non seulement nous voulons créer une école mais nous voulons apporter un changement dans le système éducatif que je comparerais à ce qu'a été l'apparition du logiciel libre dans l'industrie logicielle. Nous voulons que chacun d'entre vous participe à son éducation mais aussi à celle des autres et contribue de cette façon à la création d'une œuvre collective appelée 42, école 2.0 ou peer-to-peer à l'image du web collaboratif.

Que viendrez-vous nous dire le 10 avril prochain ?

Comment une école marche sans profs, sans cours... Comment des étudiants sont en charge de leur réussite et celle de leur camarade ? Comment chacun est le garant d'une partie de la réussite du projet.

 

News Régionales & Nationales

20/11/2018
Les Trophées RSE Provence-Alpes-Côte d'Azur sont soutenus par des partenaires régionaux engagés..
20/11/2018
Témoignages, reportages, interviews... La soirée des Trophées RSE Provence-Alpes-Côte d'Azur..
20/11/2018
Pour gagner du temps à votre arrivée, pensez à vous inscrire en ligne ICI !Un badge automatique vous sera..



Agenda du mois

Aucun événement actuellement.



NEWSLETTER : recevez toutes les infos de la RSE