Olivier Constant
délégué régional du groupe AFNOR

Le 10/12/2020

Olivier Constant
Olivier Constant, vous êtes le nouveau délégué régional du groupe AFNOR, quels sont les sujets sur lesquels vous vous mobilisez depuis votre prise de fonction ?

Lorsque j’étais délégué Auvergne-Rhône-Alpes du groupe AFNOR, j’ai beaucoup investi les enjeux d’achats responsables et de développement durable. C’est donc naturellement que je vais poursuivre dans cette voie en Provence-Alpes Côte d’Azur. Nous sommes historiquement positionnés en soutien des politiques publiques et à l’heure du Plan de relance, le volet écologie est appelé à prendre plus encore d’importance dans la région que par le passé. Notre souhait est de contribuer à éradiquer le greenwashing en augmentant le recours aux standards internationaux et aux certifications tierce-partie les plus robustes. 

Il y a plusieurs RSE selon vous ?

Soyons clairs : l’auto-déclaration ou le fait de renseigner ponctuellement un questionnaire en ligne ne peut pas donner lieu à la délivrance d’un label mais constitue néanmoins  une première étape. Les entreprises sont en mesure de prendre des engagements plus importants et synonymes de progression dans la durée. Et c’est un pari gagnant ! Une étude BVA menée fin 2019 auprès de plus de 400 organisations engagées en RSE montrait que leurs bénéfices étaient démultipliés avec le temps, que ce soit pour leur capacité d’embauche, leur rentabilité ou la croissance de leur chiffre d’affaires. Donc comptez sur notre équipe régionale pour défendre les approches les plus robustes et accompagner les entreprises dans la durée.

La plateforme RSE nationale et l’Assemblée nationale se penchent sur les labels RSE et leur robustesse : qu’en attendez-vous ?

Nous sommes très attentifs à toutes les expérimentations de labels RSE et ces deux initiatives, appelées à se rejoindre d’une manière ou d’une autre, sont très importantes. Apporter des signes probants d’engagement sur le plan social et environnemental a toujours été la vocation des certifications environnementales ou énergétiques, mais aussi des labels RSE délivrés après un audit sur site. La conditionnalité des aides publiques, aujourd’hui en question avec le Plan de relance, pourrait être un formidable coup d’accélérateur sur cette question. Demain, les Préfets à la relance auront donc un rôle à jouer sur cette question : normes volontaires et certification sont à leur disposition pour massifier les actions engagées.

Au plan régional, quel regard portez-vous sur l’essor de la RSE ?
Il y a clairement une belle dynamique au niveau régional qui s’observe facilement et les premiers échanges que j’ai eu avec les acteurs du territoire le confirme. Le groupe AFNOR et la délégation régionale sont impliqués et soutiennent depuis l’origine les trophées RSE et participent aux programmes déployés par la Région.

News Régionales & Nationales

11/11/2019
La zone historique des Paluds, locomotive économique de l’Est marseillais est en train de changer de visage. La..
11/11/2019
Saint-Denis, le 7 novembre 2019 - Expérimentation de labels RSE sectoriels par France Stratégie, Loi Pacte et..
20/11/2018
Les Trophées RSE Provence-Alpes-Côte d'Azur sont soutenus par des partenaires régionaux engagés..



Agenda du mois

Aucun événement actuellement.



NEWSLETTER : recevez toutes les infos de la RSE