Nicolas IMBERT
Directeur de Green Cross France

Le 29/01/2014

Nicolas IMBERT Nicolas Imbert, vous êtes Directeur de Green Cross France et Territoire et Administrateur de l'Institut de l'Economie Circulaire et vous serez notre invité lors de la plénière des RV de la RSE et de ses innovations. Dans cet ITW vous revenez sur les liens qui unissent Green Cross à la RSE, en tant qu'administrateur de l'institut de l'économie circulaire vous revenez sur la charte établie avec Kedge...

Qu'est-ce que Green Cross ?

Green Cross est une ONG internationale, fondée par Mikhaïl Gorbatchev en 1993, suite au Sommet de la Terre de Rio, en 1992. Présidée par Jean-Michel Cousteau, Green Cross France et Territoires en est la branche française.
La raison d'être de notre ONG est de contribuer à préserver la paix et un avenir durable pour chacun, par une approche environnementale et humaniste. En particulier, autour de 5 axes de travail : eau et océans, énergies matières et ressources, transition écologique des territoires et économie circulaire, et solidarité internationale.

1- En quoi Green Cross est liée à la RSE et au monde de l'entreprise ?

Green Cross est une ONG financée par ses membres, et à plus de 70% par des mécènes privés. Très souvent, ce sont des entreprises qui ont formalisé leur responsabilité sociétale et souhaite passer d'une logique d'incantation, à une logique d'incarnation sur les territoires.
Nous agissons avec eux avec une approche collaborative, similaire à un think-tank, et des projets incarnés sur les territoires. En particulier sur des enjeux énergétiques, agricoles ou de coopération décentralisée. Nous avons également remonté récemment les risques et enjeux liés à l'exploration des gaz de schiste, contribué au débat sur la stratégie énergétique, et travaillé sur les enjeux sociétaux liés à l'eau en Afrique.

2- Vous êtes administrateur de l'institut de l'économie circulaire et vous avez mené une charte avec Kedge Business Scholl, pouvez-vous nous expliquez de quoi il s'agit ?

En effet, nous avons lancé l'an dernier avec Euromed Management - Kedge Business School, une chaire de recherche en management intitulée "Business as Unusual" ayant pour ambition de repenser les modèles économiques existants et explorer de nouvelles voies. Et nous avons contribué à la création de l'Institut de l'Economie Circulaire, dont je suis administrateur.

C'est l'occasion de passer d'une logique d'économie linéaire, à bout de souffle, vers un modèle plus vertueux qui optimise l'utilisation des ressources et crée de la valeur et du travail sur les territoires.

Nous avons pour ceci des projets très concrets que nous initions sur les territoires, comme par exemple dans les secteurs agricole et de l'économie du littoral en Bretagne.

4- Vous serez présent lors de notre plénière, avez-vous un exemple de projet que vous allez nous faire partager ?

En effet - autour de la refonte d'un modèle agricole à bout de souffle, la production porcine, nous avons identifié et prototypons de nouvelles méthodes de production qui respectent mieux l'animal et l'environnement, à coûts comparables, et permettent une meilleure mise en marché. Nous travaillons également sur des projets de recyclage de filets de pêche, et d'autres modèles d'optimisation plus industriels

News Régionales & Nationales

20/11/2018
Les Trophées RSE Provence-Alpes-Côte d'Azur sont soutenus par des partenaires régionaux engagés..
20/11/2018
Témoignages, reportages, interviews... La soirée des Trophées RSE Provence-Alpes-Côte d'Azur..
20/11/2018
Pour gagner du temps à votre arrivée, pensez à vous inscrire en ligne ICI !Un badge automatique vous sera..



Agenda du mois

Aucun événement actuellement.



NEWSLETTER : recevez toutes les infos de la RSE