Martin BORTZMEYER
Chef de la Délégation au Développement durable, Commissariat général au Développement durable, Ministère de la Transition écologique et solidaire

Le 02/04/2018

Martin BORTZMEYER

Martin BORTZMEYER, chef de la Délégation au Développement durable, Commissariat général au Développement durable, Ministère de la Transition écologique et solidaire nous rappelle ce que sont les objectifs de développement durable, ce que porte son ministère, pourquoi les entreprises sont concernées par le ODD (nouveaux marchés, innovations, ancrage territorial,...) et où ils seront traités sur le Forum RESET le 10 avril prochain...

Que sont les Objectifs de développement durable (ODD) ?

Les Objectifs de développement durable (ODD) rassemblent les enjeux sociétaux universels qu'il est nécessaire de prendre en compte pour construire des modèles économiques plus durables, plus inclusifs et plus prospères d'ici 2030. Martin Bortzmeyer présente dans cette interview le rôle du Commissariat général au développement durable (ministère de la Transition écologique et solidaire), en vue de la mobilisation des acteurs économiques, en faveur de ces objectifs. Il insiste sur les opportunités offertes aux entreprises par les ODD, en termes de développement de nouveaux marchés et d'innovations, d'ancrage territorial et de dialogue avec leurs parties prenantes.

Que porte le ministère de la Transition écologique et solidaire au travers du Commissariat général au développement durable concernant les Objectifs de développement durable ?

La déléguée interministérielle et commissaire générale au développement durable, Laurence Monnoyer-Smith, a la charge de coordonner la mise en œuvre des Objectifs de développement durable sur le territoire national et d'établir pour cela la feuille de route que suivra la France. Pour cette mission, le commissariat coordonne les actions des ministères et sensibilise les différents acteurs de la société civile. Il organise également les travaux transversaux, collaboratifs, visant à établir le diagnostic national, à élaborer des pistes d'actions et à mettre en valeur les bonnes pratiques provenant de tous les acteurs.
En particulier, cette année, la consommation et production responsables (ODD 12), leviers de la transformation des entreprises vers des modèles d'affaires plus durables, seront au cœur des échanges des Nations Unies. Ainsi, au prochain forum politique de haut niveau relatif aux ODD, qui se tient en juillet au siège de l'ONU, la France fera connaître son point d'étape et les initiatives françaises prises en la matière.

En quoi les entreprises sont concernées par les Objectifs de développement durable ?

De manière innovante, la société civile et en particulier les entreprises sont ciblés comme acteurs majeurs nécessaires à l'atteinte des ODD. Les entreprises, quelle que soit leur taille, sont donc incitées à inscrire leur stratégie et leur gouvernance dans le cadre des ODD, notamment en y projetant leurs activités de base « cœur de métier », en y repensant leur modèle d'affaires et en y développant leur Responsabilité Sociétale (RSE).
Les ODD favorisent ainsi la création de valeur partagée au bénéfice de l'ensemble des parties prenantes, tant des investisseurs, des salariés, des sous-traitants que des consommateurs, des clients, des collectivités, de l'État et des citoyens. Ils identifient notamment les défis sociétaux vis-à-vis desquels les entreprises peuvent apporter leurs solutions et innovations, et développer leurs marchés. Ils simplifient le dialogue et la création de partenariats entre acteurs, et facilitent ainsi l'ancrage territorial des entreprises en France comme à l'étranger.

Pourquoi êtes-vous présents au forum ReSEt, et de quoi allez-vous nous parler ?

Il est indispensable pour nous de mobiliser les entreprises au cœur de leur territoire afin d'amplifier la dynamique collective autour des ODD. C'est pour cela que le Forum RESET est une enceinte de choix. La table ronde, que nous avons construite avec la DREAL et la DIRRECTE PACA ainsi que l'association OREE, vise à donner des clés concrètes aux entreprises pour tirer bénéfice des ODD au travers de l'ancrage territorial et de l'écologie industrielle et territoriale. Un tel ancrage est source d'externalités positives pour l'entreprise. La table ronde présentera une méthodologie de mesure et deux exemples d'application, d'EDF et du Laboratoire Pierre Fabres. Au travers de l'ADEME et de l'Association professionnelle PIICTO, on soulignera l'enjeu de l'écologie industrielle et territoriale (EIT), démarche opérationnelle stimulant les flux entre les entreprises et visant à réduire les impacts environnementaux sur le territoire.

News Régionales & Nationales

03/04/2018
9H15 - 10H45 / 1 ATELIER COLLABORATIF Ateliers Collaboratif N°1Make RSE great again" : #MonDéfiDentreprise>..
03/04/2018
DREAM : Développement Responsable En Accord avec notre MondeQuand ensemble startups, entreprises et territoires..
03/04/2018
Des exposants.e.s seront présents.e.s pour apporter des solutions à votre démarche, présenter leurs..



Agenda du mois

Aucun événement actuellement.



NEWSLETTER : recevez toutes les infos de la RSE