Jérôme JOUSSEN
Président de la Jeune Chambre Economique de Marseille

Le 18/06/2012

Jérôme JOUSSEN Jérôme JOUSSEN, vous êtes le Président de la Jeune Chambre Economique de Marseille et vous venez d'organiser la 59ème Convention Nationale de la Jeune Chambre Economique Française, c'est l'occasion de nous en faire un bilan , de revenir sur l'une des conférences dont le thème était « la place de la Cité Phocéenne et sa Région au sein du bassin méditerranéen pris sous l'angle de la coopération économique », et de faire un éclairage sur vos actions menées et celles qui concernent le Développement Durable.

Juste quelques mots sur vous ?

Je suis Responsable Projet à l'Incubateur IMPULSE. Notre mission consiste à valoriser la recherche publique par la création d'entreprises innovantes. En 11 ans d'existence l'incubateur a permis la création de 96 entreprises avec un effet de levier financier important car si pour 7 M€ investis par l'incubateur dans ces projets, 110 M€ ont été levées à côté par les sociétés que nous avons accompagnées. C'est passionnant de participer à une dynamique créative qui nous amène à penser le futur.

Pouvez-vous nous présenter la Jeune Chambre et vos actions dans le domaine du Développement Durable ?

La Jeune Chambre Economique de Marseille est membre du premier réseau mondial de Jeunes citoyens entreprenants. Notre mission est d'offrir des opportunités de développement aux jeunes de 18 à 40 en leur permettant de créer des changements positifs. Concrètement, il s'agit d'un réseau mondial de 250 000 membres qui partagent des valeurs communes qui les poussent à agir dans l'intérêt de leur communauté et plus généralement de l'Humanité et pour la paix.
Nos actions s'inscrivent depuis très longtemps dans le Développement Durable puisque nous avons impulsé plusieurs concepts dans les domaines du respect de l'environnement, de l'économie ou social. Pour exemple je citerai le lancement de la collecte du verre en France en 1976 et depuis 2007 la thermographie aérienne qui permet de cartographier les déperditions de chaleur dans une ville. Au niveau de l'économie Pauline AUZERIC vient de terminer début 2012 l'action « Solidarise ton Entreprise » qui a permis de créer un centre de formation pour des femmes marocaines à Sidi Bouglia. L'objectif était de partager des valeurs fortes autour d'un projet humain, éthique et solidaire qui avait pour vocation de créer une activité économique viable pour des femmes marocaines isolées via du transfert de compétences provenant de savoir-faire de salariés français.
Cependant, je crois que notre apport le plus important est dans nos membres. Au travers de leurs actions, les membres Jeune Chambre affinent leur engagement sociétal et acquièrent des capacités managériales ainsi que de leadership. La Jeune Chambre contribue donc à former les dirigeants socialement responsables de demain. Nous avons une longue liste de décideurs passés par la Jeune Chambre.
Nous travaillons aussi beaucoup à impliquer des entreprises, dont nos partenaires, dans nos actions d'intérêt général. Notre objectif est de clairement favoriser la prise de conscience des dirigeants sur le plan sociétal en les amenant à participer à des actions novatrices pour nos sociétés humaines. Par exemple, l'année dernière nous avons réalisé un « DDTHLON » avec le Groupe VEOLIA. Cela a consisté à l'organisation d'un rallye sur le thème du développement durable. De même, nous avons reçu un enthousiasme certain pour notre guide des bonnes pratiques en matière de diversité dans les Bouches-du-Rhône que nous avons réalisé avec la Maison De l'Emploi sous l'impulsion de Florence BETITO. Au-delà de la simple réalisation du guide pour lequel 30 entreprises ont accepté de participer, c'est réellement l'accueil positif émis par les chefs d'entreprise pour cette démarche.
Nous avons coutume de dire que nous agissons localement mais que notre impact est global. En France, c'est plus de 600 actions que nous menons chaque année. Difficile de vous les présenter toutes aujourd'hui...

Pouvez-vous nous parler des actions que la Jeune Chambre Economique de Marseille mène dans notre ville ?

Le programme que je porte pour 2012 à pour ambition de contribuer de faire de Marseille la Métropole Méditerranéenne du XXIème siècle. Plusieurs de nos actions sont d'ailleurs en lien avec le bassin méditerranéen. L'action « WeMe », pour « Women in Euromediterranean Economy », menée par Careen DANKERS, a pour vocation de faciliter la mise en relation des femmes impactantes de la méditerranée. Au niveau culturel, « Lumières Sur la Méditerranée » que Renaud Henry FIL porte a une dimension culturelle originale et coopérative forte. En effet, il vise à réaliser un long métrage à Marseille constitué de 5 courts métrages écrits par des réalisateurs provenant de pays de la méditerranée. L'action « La Jeune Chambre envoie le spi » d'Alice RICHARD veut créer un équipage pour participer à la Baticup. Nous organisons aussi des rencontres et conférences sur la dynamique méditerranéenne, l'économie, l'innovation et l'intelligence territoriale. Sabah MENASRI, notre représentante au Conseil de développement de la Communauté Urbaine, travaille sur ces dossiers. Enfin, Julien AYOUN travaille sur les « Rendez-vous citoyens » qui nous permettent de débattre avec les acteurs politiques de notre cité de l'avenir de notre territoire et plus globalement de notre planète.

La Jeune Chambre Economique de Marseille vient de créer l'évènement en organisant la 59ème Convention Nationale de la Jeune Chambre Economique Française, pouvez-vous nous en dire plus et revenir sur la conférence dont le thème portait sur « la place de la Cité Phocéenne et sa Région au sein du bassin méditerranéen pris sous l'angle de la coopération économique »?

Lors de cet événement, près de 700 congressistes provenant de toute la France, des pays limitrophes (Belgique, Italie...) et du bassin méditerranéen (Liban, Maroc...) étaient présents sur notre territoire pour échanger sur plusieurs thématiques fortes entrant dans les cinq axes de notre organisation : Agir pour l'emploi, préserver la planète, être solidaire, développer l'économie et aménager son territoire.
La 59ème Convention Nationale de la Jeune Chambre Economique Française s'est tenue au World Trade Center - WTC et la Maison de la Région, ainsi qu'au Palais de la Bourse. Le Palais de la Bourse était aussi le lieu de prestige dans lequel les deux soirées de la Convention, dont la soirée de Gala du samedi soir, ont été organisées. Les congressistes ont pu apprécier ce lieu magnifique que nous avions bien évidemment mis en valeur par un jeu de lumières approprié.
Je retiens plusieurs temps d'échange de très hauts niveaux lors de cette Convention. La Conférence inaugurale du jeudi après-midi a porté sur la place de la Cité Phocéenne et sa Région au sein du bassin méditerranéen pris sous l'angle de la coopération économique. Monsieur Bernard PARENQUE a lancé le débat en faisant un exposé sur les enjeux actuels qu'il a résumé en 3 mots : ressources, ressources et ressources, dont un axe central sur la jeunesse et les conditions d'emplois, ainsi que l'accès au financement et à la mise en place de mécanismes de protection sociale. Il a aussi présenté un projet ambitieux porté entre autres par l'OCEMO et EUROMED MANAGEMENT pour la création de 50 juniors entreprises sur le bassin méditerranéen. Mme Laïla MKIMER a elle exposé les travaux qu'elle poursuit sur les barrières non tarifaires comme les quotas, les subventions ou la réglementation et les lourdeurs administratives qui viennent perturber, si ce n'est limiter les échanges et par la même la dynamique de développement économique. L'une de ses conclusions appelait à prendre aussi en compte la disparité des niveaux de développement comme facteur clé pour comprendre les freins aux échanges économiques. La création de zones économiques entre pays « plus homogènes » économiquement pouvant être une voie intéressante. La dernière partie de la conférence faisait place aux mécanismes favorisant l'export vers les pays de la méditerranée. Mme Valérie PONTIER a en particulier présenté l'apport important des Conseillers au Commerce Extérieur de la France et les possibilités offertes d'accompagnement pour les primo exportateurs. Un réel travail est en effet à faire pour inciter et accompagner les entreprises souhaitant partir sur de nouveaux marchés. Beaucoup d'idées ont été partagées et je l'espère donnerons lieu à la construction de projets dans un avenir proche pour répondre à ces enjeux."

L'ouverture de la Conférence avait été effectuée au préalable par le Président de la communauté urbaine Eugène CASELLI et le Vice-Président du Conseil Général des Bouches-du-Rhône Christophe MASSE qui nous ont fait le plaisir d'être des nôtres pour ouvrir cette Convention. A noter la présence d'Arsem Aşıkoğlu, Directeur de la Zone Europe et chypriote de nationalité.
A 19h, ce fut au Maire de Marseille, Monsieur Jean-Claude GAUDIN, d'accueillir la Jeune Chambre Economique Française à la Maire Centrale lors d'un discours appelant à l'action. Un grand honneur nous a donc été fait pour le lancement officiel de cette Convention.
Le samedi matin, plusieurs moments intenses et riches se sont tenus, notamment l'intervention de Monsieur Jean-Claude FERAUD, Président Mondial JCI en 1975, qui a appelé à l'engagement et à agir en accord avec sa pensé en tant que citoyen actif : Penser est facile, Agir est plus difficile, Agir en accord de sa pensé est très difficile ». Trois ateliers de réflexion ont permis aux participants d'échanger sur des thèmes d'actualité : Mutations économiques et Géopolitiques sur l'arc méditerranéen ; Le Développement Durable pris sous l'angle de l'économie circulaire ; une table ronde sur l'emploi s'est tenue sous l'axe de la formation et l'accès à l'emploi ; ainsi qu'un débat sur la solidarité au regard des aidants/aidés.
Convaincus de la manifestation, de nombreux partenaires locaux mais aussi nationaux ont été séduits par le projet et surtout par l'engagement des membres, dont en premier lieu celui de Sabine RICHIER, Directrice du Comité d'Organisation de la Convention. Ces trois jours de Convention ont permis de faire découvrir à l'ensemble des participants le rayonnement de Marseille et son ambition pour le XXIème siècle, bien loin des clichés qui caractérisent trop souvent cette métropole.


News Régionales & Nationales

20/11/2018
Les Trophées RSE Provence-Alpes-Côte d'Azur sont soutenus par des partenaires régionaux engagés..
20/11/2018
Témoignages, reportages, interviews... La soirée des Trophées RSE Provence-Alpes-Côte d'Azur..
20/11/2018
Pour gagner du temps à votre arrivée, pensez à vous inscrire en ligne ICI !Un badge automatique vous sera..



Agenda du mois

Aucun événement actuellement.



NEWSLETTER : recevez toutes les infos de la RSE