Claude MORANT
Directeur des Opérations et du site de Rousset STMicroelectronics

Le 15/02/2011

Claude MORANT Claude Morant, vous êtes le nouveau Directeur des Opérations et du site de Rousset STMicroelectronics. Vous nous faites part de votre parcours, de vos souhaits et vous nous expliquez comment votre site s'est mobilisé pour la 11ème édition de la semaine Ecole-Entreprise de l'Académie d'Aix-Marseille ....

Quelques mots sur STMicroelectronics ?

STMicroelectronics est un leader mondial qui fournit des circuits intégrés innovants à ses clients des différents secteurs d'application de l'électronique. ST a pour objectif de devenir le leader incontesté dans les domaines de la convergence multimédia et des applications de puissance grâce à son large éventail de technologies, son expertise en conception et l'association d'un portefeuille de propriété intellectuelle, de partenariats stratégiques et de sa force industrielle. En 2010, ST a réalisé un chiffre d'affaires net de 10,346 milliards de dollars. Des informations complémentaires sont disponibles sur le site : www.st.com

Votre parcours ?

Vous arrivez de Tours (Indre et Loire) où vous dirigiez, depuis 2007, les Opérations du site STMicroelectronics de Tours.

Titulaire d'un diplôme d'ingénieur de l'École Nationale Supérieure d'Arts et Métiers (ENSAM / ParisTech Aix), vous avez débuté votre carrière en 1984 en tant que responsable d'une ligne de production chez Eurotechnique, société spécialisée dans la microélectronique qui a été rattachée par la suite à Thomson Semiconducteurs (1985), l'une des entreprises dont est issue STMicroelectronics.
De 1988 à 1991, vous devenez responsable de l'atelier « Implant/métallisation »
et également en charge de la maintenance générale de l'unité de production.
Vous êtes promu Directeur des services techniques et de la sécurité en 1992. Acteur des différents changements intervenus sur le site de Rousset, lorsqu'en 1995, ST annonce son intention de construire une unité de production en 8 pouces (200 mm), le « projet Rousset 2000 », elle lui confiera cette vaste construction, qui fut par la suite inaugurée le 15 mai 2000 par M. Lionel Jospin, à l'époque Premier Ministre.

Après avoir été Directeur des services techniques et des approvisionnements sur le site,
vous êtes promu en 2004 au poste de Directeur des services techniques et de l'environnement pour l'ensemble des usines « front-end » (fabrication des tranches de silicium).

Vos ambitions

Conformément aux engagements de l'entreprise d'atteindre la neutralité environnementale, le site ST de Rousset a adopté une approche proactive vis-à-vis de la protection de l'environnement. C'est ainsi que la consommation d'énergie et d'eau par unité de produit a été réduite de 50% et 60%, respectivement, au cours des 15 dernières années, et plus de 90% des déchets produits sont recyclés ou incinérés. Ma volonté est donc de poursuivre nos actions relatives à l'environnement dans ce sens.
Concernant le rayonnement de notre site dans la région, je souhaite continuer les diverses actions sociétales engagées qui permettent de positionner ST Rousset en tant qu'acteur économique majeur et en tant qu'entreprise responsable. Nous poursuivrons notre implication dans le milieu académique et le tissu industriel régional. Maintenir les liens avec l'ensemble de nos parties prenantes est important.
Cela fait tout juste un mois que j'ai pris mes nouvelles fonctions et, avant de mettre en place de nouveaux projets, mon objectif est de m'inscrire dans la continuité pour rassurer les salariés et le territoire que toutes les initiatives qui ont été lancées seront mises en œuvre...

Comment votre site s'est mobilisé pour la 11ème édition de la semaine Ecole-Entreprise de l'Académie d'Aix-Marseille ?

STMicroelectronics, s'est mobilisé pour la 11ème édition de la semaine Ecole-Entreprise de l'Académie d'Aix-Marseille dont l'ouverture officielle a eu lieu sur son site le 22 novembre 2010, en présence des autorités locales. Cette initiative lancée en 2009, née d'un partenariat établi entre STMicroelectronics Rousset et l'Académie, vise à renforcer l'intérêt des collégiens pour les métiers de l'industrie.

Un programme pédagogique a été spécifiquement établi pour les collégiens qui ont été accueillis sur le site du 22 au 26 novembre 2010 dans le cadre d'une collaboration entre les professeurs impliqués (Mathématiques, Français/Anglais, Physique/chimie, Informatique et Technologie) et les équipes d'ingénieurs de ST. Pour chacune des matières enseignées, les élèves pourront ainsi mettre en pratique l'enseignement théorique qu'ils reçoivent en cours.

Parmi les thèmes qui ont été abordés, on peut citer :

  • Le fonctionnement d'une usine de semi-conducteurs - Atelier de Physique/Chimie,
  • Le "jargon" employé dans une entreprise internationale - Atelier de Français et d'Anglais,
  • La mise en application de notions statistiques (moyennes et médianes) à partir de données fournies par le service qualité - Atelier de Mathématiques,
  • L'empreinte écologique d'un site industriel et le processus de traitement de ses effluents (visite de la station de traitement) - Atelier de Technologie,
  • La protection des données informatiques personnelles et professionnelles - Atelier d'informatique,
  • La découverte des métiers de la microélectronique.

Cette initiative vise plus largement à faire découvrir aux élèves la vie et la dimension économique d'une entreprise de micro-électronique (au travers de ses métiers, ses produits, ses procédés de fabrication, son développement, etc.) ainsi que sa dimension humaine (hommes et femmes aux compétences et parcours très divers). Elle vient renforcer les actions de sensibilisation du Groupe visant à attirer les jeunes vers les filières scientifiques.

Cette semaine de travail a été également l'occasion pour les élèves et leurs professeurs de visiter les installations et de mieux comprendre la fabrication des puces électroniques sur tranches de silicium, présentes dans la plupart des objets de la vie quotidienne : téléphones portables, consoles de jeux vidéo, appareils photos, cartes de paiement, appareils médicaux, applications de télématique ou encore d'assistance à la conduite.

Vous voulez donner envie à des jeunes de travailler dans l'industrie mais vous-même comptez vous embaucher ?

De nouvelles embauches sont prévues dans les années futures pour accompagner l'évolution du site : ingénieurs de design, ingénieurs de développement, techniciens de production et opérateurs. La politique en terme d'emplois est de conserver un volant de 10 à 15% d'intérimaires pour absorber les fluctuations fréquentes du marché.

Le site de Rousset contribue à irriguer l'économie locale à travers ses 135 millions d'euros de masse salariale annuels et plus de 40 millions d'euros d'achats de produits et de services par an. Il a d'autre part été démontré qu'un emploi dans une unité de semi-conducteurs générait 3 emplois : sous-traitants, services publics et privés. Le site de Rousset induit donc environ 6000 emplois supplémentaires, essentiellement dans la Région Paca.


News Régionales & Nationales

11/11/2019
La zone historique des Paluds, locomotive économique de l’Est marseillais est en train de changer de visage. La..
11/11/2019
Saint-Denis, le 7 novembre 2019 - Expérimentation de labels RSE sectoriels par France Stratégie, Loi Pacte et..
20/11/2018
Les Trophées RSE Provence-Alpes-Côte d'Azur sont soutenus par des partenaires régionaux engagés..



Agenda du mois

Aucun événement actuellement.



NEWSLETTER : recevez toutes les infos de la RSE