Chistophe CORNILLON
Président de City Motion

Le 01/06/2015

Chistophe CORNILLON City Motion (scooter électrique made in France) remportait en février dernier le Grand Prix du Village de l'Innovation du Forum RsSEt (forum National de la RSE) pour son innovation Eccity Motocyles Electriques. Son Président, Chistophe Cornillon, évoque pour nous l'aventure de sa jeune entreprise innovante.

Christophe Cornillon, quel est votre parcours ?

Je suis de formation d'ingénieur, issu de l'Ecole Centrale à Marseille puis de l'IAE d'Aix-en-Provence. Après une première période d'activité professionnelle chez Gemplus, j'ai rejoint durant quelques années Schneider electric dans le secteur des circuits intégrés.

Le goût d'entreprendre et le désir de développer une démarche d'innovation technologique durable, m'ont naturellement amené à la création de City Motion qui fabrique des scooters électriques pour un transport non polluant, éco-responsable, fiable et sans risque. Nos scooters sont made in France.

Quelles ont été les belles étapes de votre projet?

Le soutien du Réseau Entreprendre s'est révélé déterminant pour l'accélération du projet. En qualité de Lauréat nous avons benéficié d'aides et d'un accompagnement réel et nous avons obtenu le soutien de la BPI : nous visions alors de développer une solution de récupération d'énergie au freinage. Nos travaux ont donné lieu au dépot d'un brevet.
Aujourd'hui, nos axes de recherche ont évolué pour s'orienter vers la gestion de la batterie. Nous travaillons à des solutions d'énergie embarquée dans nos scooters, par exemple en développant un projet de qualification de l'état de "vieillesse" des batteries. C'est une manière de mieux valoriser l'investissement de l'acheteur qui peut ainsi garantir la qualité de ce composant majeur du véhicule électrique notamment quand il le remet sur le marché de l'occasion,
Il s'agira aussi d'optimiser le marché du 2 roues électriques en permettant aux acheteurs publics d'éviter la mise au rebut de véhicules de leur flotte.
Nous pensons aussi au confort d'usage des conducteurs en travaillant sur un modèle de batterie extractible.Nous avons ainsi de beaux projets.

Transport et développement durable, est-ce une voie royale?

Pas encore. Le marché semble prêt et les consommateurs ont pris conscience de l'utilité environnementale de nos produits : nous avons aujourd'hui plus de 150 scooters électriques en circulation pour un million de kilomètres cumulés.
Mais les freins à l'achat sont encore importants et nous comptons sur l'engagement d'acteurs publics pour développer l'usage. Nous venons de remporter un appel d'offres de la Ville d'Aix en Provence qui équipe avec nos scooters une vingtaine de ses collaborateurs. D'autres accords sont en cours.

C'est aussi une forme d'entrepreneuriat engagé...?

Certainement. Nous voulons aller plus vite, consolider notre marché! Mes collaborateurs sont jeunes et enthousiastes, ils partagent un sentiment de fierté d'oeuvrer pour un environnement plus sain.
Un coup de pouce des pouvoirs publics serait aujourd'hui le bienvenu : il n'y a pas de bonus pour l'achat de scooters électriques! Les villes de Paris et Nice ont mis en place des incitations à l'achat mais les structures publiques restent frileuses, de crainte de freiner les objectifs de réduction des accidents de la route portés par la Circulation Routière.
Et c'est un faux débat... Aujourd'hui, en France, ce sont 4000 accidents mortels qui sont à déplorer chaque année. Mais la pollution, quant à elle, fait 40000 victimes et l'Europe a mis en cause une douzaine de métropoles pour leur gestion défaillante du risque.

Qu'est ce qui pourrait booster le développement de City Motion aujourd'hui?

Des clients professionnels pour les flottes d'entreprise et de collectivité et des mécènes, bien sûr. Nos produits contribuent à défendre un enjeu de société. Obtenir le soutien d'organisations telles que Veolia, ERDF, Orange ou autres acteurs dans l'innovation, la mobilité, l'énergie serait un atout. Et rien n'empêche les collectivités territoriales de décider de leurs propres incitations à l'achat pour rendre meilleur l'environnement de leurs citoyens.
C'est d'ailleurs aussi sur eux que nous comptons. Nous continuons d'innover avec notre notre première campagne de financement participatif sur la plateforme Finance Utile en vue de collecter 100 000 € pour l'ouverture de nouveaux points de vente. On peut être fan de 2 roues ou citoyen responsable. Ou bien encore une organisation privée ou publique. Tous les soutiens sont les bienvenus et seront bien employés!

http://www.eccity-motocycles.com

La campagne de financement est sur : http://www.financeutile.com/investir-pme-startup-1/investir-dans-city-motion-2-145.html

 

News Régionales & Nationales

20/11/2018
Les Trophées RSE Provence-Alpes-Côte d'Azur sont soutenus par des partenaires régionaux engagés..
20/11/2018
Témoignages, reportages, interviews... La soirée des Trophées RSE Provence-Alpes-Côte d'Azur..
20/11/2018
Pour gagner du temps à votre arrivée, pensez à vous inscrire en ligne ICI !Un badge automatique vous sera..



Agenda du mois

Aucun événement actuellement.



NEWSLETTER : recevez toutes les infos de la RSE