A LA VEILLE DU LANCEMENT OFFICIEL DE LA CONFERENCE PARIS CLIMAT 2015 PAR LA FRANCE, 58 PAYS SUR 195 ONT A CE JOUR REMIS LEURS COPIES EN MATIERE DE LUTTE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE. DECOUVREZ POUR LE MOMENT LES ENGAGEMENTS PRIS PAR LA FRANCE, L'EUROPE LES ETATS UNIS, LA CHINE, LA COLOMBIE PREMIER PAYS D'AMERIQUE DU SUD A PRESENTER SES ENGAGEMENTS POUR LA CONFERENCE SUR LE CLIMAT A PARIS.

Le 29/09/2015

La France, qui a annoncé qu'elle mobiliserait 4 milliards d'euros de financements additionnels à partir de 2020 peut impulser au niveau mondial un choc de mesures articulé autour de trois priorités pour l'accord de Paris :

  1. Mettre à profit les cinq ans à venir pour répondre à l'urgence climatique sans attendre l'entrée en vigueur de l'accord à travers des mesures concrètes et un espace mondial de collaboration. Le WWF a identifié des leviers d'actions : l'accélération du déploiement des énergies renouvelables, le renforcement des mesures d'efficacité énergétique, la lutte contre la déforestation et la dégradation des terres.
  2. Construire un mécanisme régulier et équitable pour revoir à la hausse les efforts des pays dans la lutte contre le changement climatique. Articulé autour de périodes de cinq ans, celui-ci devra à la fois agréger et apprécier individuellement les contributions des pays, estimer le retard pris dans l'action au regard de la science, identifier les leviers et moyens supplémentaires.
  3. Fixer une trajectoire claire et précise pour atteindre 100 milliards de dollars de soutiens financiers sur le climat d'ici 2020. Au vu de l'ampleur des impacts du dérèglement climatique, c'est un montant plus important que les pays devront mettre sur la table au-delà de 2020 qu'il s'agira aussi de préciser à Paris.
« Les annonces des présidents Barack Obama et Xi Jinping donnent un coup d'accélérateur pour l'action climatique. Il s'agit maintenant de passer la seconde dans les négociations vers la COP21.

A quatre mois de la Conférence Paris Climat 2015 (COP21), le Président américain Barack Obama présente aujourd'hui, avec l'Agence de Protection de l'Environnement (EPA), la version finale du Plan américain pour une énergie propre - America's Clean Power Plan - visant à lutter contre le dérèglement climatique par la réduction du charbon et le déploiement des renouvelables.

Ce plan comprend une série de mesures ayant pour objectifs de réduire les émissions de gaz à effet de serre du secteur électrique, de 32% en 2030 par rapport à 2005 - notamment par la mise en place de normes plus strictes sur les centrales à charbon - et d'augmenter de 30% la production d'électricité issue des renouvelables.

La Chine change de braquet et avance ses billes vers un modèle de développement plus soutenable en annoncant qu'elle alouera 3.1 milliards de dollars supplémentaires pour financer la lutte contre le dérèglement climatique dans les pays en développement tout en diminuant ses soutiens aux projets à combustibles fossiles, à domicile et à l'étranger.

Dans leur déclaration conjointe sur le climat aujourd'hui, les présidents américain et chinois ont En décidant de mettre en place un marché de carbone au niveau national dès 2017 et de diminuer ses soutiens aux énergies fossiles

Les Etats membres de l'Union européenne, eux se sont accordés sur une position commune pour la Conférence Paris Climat 2015,

En tant que 3ème émetteur mondial de GES, a annoncé son intention de réduire d'au moins 40% ses émissions d'ici 2030

Une partie des conclusions porte sur l'urgence d'agir avant 2020 pour rattraper le retard pris dans l'action climatique. Il semble que l'UE avance ses pions en mettant l'accent sur les énergies renouvelables, l'efficacité énergétique, sur la réforme des subventions aux énergies fossiles et crédits d'export, sur la coopération avec les acteurs non étatiques et enfin sur la tenue de rendez-vous de haut niveau.

Le Conseil environnement s'est aussi consacré aux moyens à trouver pour atteindre les objectifs climatiques ; il a ainsi adopté la mise en place d'une réserve de stabilité de marché du système d'échange de quotas européen (ETS - Emission Trading Scheme) malgré l'opposition d'un groupe de six Etats membres de l'UE qui n'appuyaient pas le compromis final du texte.

La colombie, devient ainsi le premier pays d'Amérique du Sud à présenter ses engagements pour la Conférence sur le Climat à Paris. Elle s'engage à réduire ses émissions de 20% à l'horizon 2030.

La Colombie est le premier pays sud-américain et quatrième pays d'Amérique latine et des Caraïbes à présenter son engagement post-2020, qui comprend l'atténuation, l'adaptation et les moyens de mise en œuvre. Le pays est en effet très exposé et sensible aux impacts du changement climatique de par sa géographie diversifiée et en raison de son économie qui dépend fortement de la météorologie et de l'exploitation des ressources naturelles. En évaluant les secteurs économiques qui représentent 4,3 % du PIB total du pays - à savoir : les transports, l'industrie forestière, la pêche, l'élevage et l'agriculture, et d'autres qui contribuent à l'économie à travers les prestations de services - les pertes annuelles sont estimées à 0,49% du PIB, si le pays ne prend pas en compte les mesures d'adaptation.

En 2012, une réduction de près de 46 000gigagrammes équivalent CO2 a été enregistrée par rapport à 2010. Ceci est dû, entre autres, à une diminution de la déforestation au cours des dernières années.

Les résultats du rapport démontrent l'importance des forêts pour lutter contre le changement climatique, puisqu'ils constituent une source nette d'absorption de gaz causant le réchauffement de la planète, en particulier le dioxyde de carbone (CO2). De ce fait, la conservation des forêts représente l'une des mesures les plus efficaces pour l'atténuation et l'adaptation pour le pays. 

 

News Régionales & Nationales

20/11/2018
Les Trophées RSE Provence-Alpes-Côte d'Azur sont soutenus par des partenaires régionaux engagés..
20/11/2018
Témoignages, reportages, interviews... La soirée des Trophées RSE Provence-Alpes-Côte d'Azur..
20/11/2018
Pour gagner du temps à votre arrivée, pensez à vous inscrire en ligne ICI !Un badge automatique vous sera..



Agenda du mois

Aucun événement actuellement.



NEWSLETTER : recevez toutes les infos de la RSE